Le Droit, c’est avant tout une masse monumentale de connaissances juridiques et générales à assimiler, des matières toutes nouvelles pour les étudiants de première année, puisqu’au lycée aucune notion de droit n'est inculquée aux élèves, en sortant du lycée il est donc difficile de faire son choix en toute connaissance de cause.

L’initiation sera faite dès le début de la 1ère année, où il faudra aux élèves apprendre les fondements de notre droit, à savoir l’histoire du droit, la terminologie juridique ou encore l’organisation de la justice. Et si vous ne le savez pas encore, la justice française est loin d’être simple et le souci du détail fait parti de ces études et des professions juridiques, la patience et la motivation sont donc des qualités essentielles d'un étudiant en droit !

Si vous choisissez de faire du droit donc, il ne faut pas avoir peur d’apprendre par cœur, et avoir une bonne capacité d’apprentissage aide fortement, les études de droit sont plus difficiles pour une personne à qui il faut une heure pour apprendre une simple page que pour quelqu’un qui apprend très vite. Il faut savoir s’astreindre à un travail à la maison quotidien et assez important au risque, si ce n’est pas fait, d’être très vite débordé par la somme de choses à apprendre qui s’ajoutent aux préparations pour les Travaux Dirigés.
Il faut aller à tous les cours ! On a beau penser que l’on pourra rattraper sur quelqu’un, lorsqu’on a participé au cours il est déjà « enregistré » en quelque sorte, il sera donc bien plus facile à apprendre que si on le découvre pour la 1ère fois.

Pour vous donner un ordre d’idée des nombreuses heures de cours (environ 28 heures par semaine) que vous passerez sur les bancs de la Fac, voici une ébauche du programme de la 1ère année de licence de Droit :

Après une introduction au Droit qui se fait en général dans la plupart des facultés (vu un peu plus haut), commence le programme « normal » avec les matières principales et les options.
les cours se partagent entre cours magistraux et TD (Travaux dirigés en plus petits groupes avec dossier à préparer et passages à l'oral).
En première année, les matières principales sont le droit civil, avec au programme ces dernières années la filiation, le mariage, le divorce, l’état civil,… Et le Droit constitutionnel ou droit public, où l’on apprend aux élèves les différences entre les systèmes juridiques français et étrangers et l’histoire des différentes constitutions françaises. Au second semestre c’est la constitution française actuelle qui est étudiée en détail.
Les options sont ensuite à choisir, avec par exemple l’économie, la gestion, les relations internationales ou encore l’histoire des institutions.

Les 2ème et 3ème années de Licence sont très semblables à la première bien que les matières changent, il n’y a pas de bouleversement majeur. En deuxième année apparaît le Droit Pénal qui plait souvent beaucoup aux étudiants, puis en 3ème années c'est le Droit des affaires qui fait son apparition.
Notez que le programme change en fonction des facultés et des années, ainsi il se peut que celui-ci soit un peu différent de ce que vous trouverez dans votre faculté.

Il faut savoir que les 3 premières années de Droit sont très générales et très lourdes, puis plus vous avancez dans ces études plus ce qui est susceptible de vous intéresser se précise et se rapproche pour qu’au final vous en fassiez votre spécialité.
Pour ceux qui préfèrent le concret, être rapidement sur le terrain ou dans le monde du travail, mieux vaut préférer un cursus plus court, ou commencer par un BTS Economie-Droit par exemple, et continuer par la suite à la fac si vous vous sentez à l’aise.

Si vous vous engagez dans ces études il faut savoir qu'avec la nouvelle réforme LMD (Licence-Master-Doctorat) le DEUG de droit qui pouvait s’obtenir à la fin de la 2ème année d'étude n'existe plus, a présent il faut trois années de Droit pour obtenir un diplôme : celui de la Licence.
Puis si le licencié le désir il pourra passer sa maîtrise de Droit après deux autres années donc au total après 5 années de Droit. Le doctorat demandant encore 3 années supplémentaires.

L’évaluation pour l’obtention de la Licence se fait par semestre, à l’occasion de partiels à la fin de chaque semestre. Pour les matières faisant aussi l’objet de TD l’évaluation se fait également par un contrôle continu, des examens étant réalisés en séance de TD.

Les débouchés aux études de Droit ?

Le Droit a un gros avantage, c’est qu’il ouvre par la suite de nombreuses voies et pas seulement dans le juridique : vous pourrez accéder au secteurs administratif, de la gestion, du commerce, de la communication, des finances,… Les juristes sont très demandés dans de nombreux domaines, les débouchés ne manquent donc pas.
Cela dit, pour avoir une meilleure chance d'obtenir un "bon emploi", une licence de droit ne suffit pas toujours et la maitrise est souvent nécessaire.

Environ 40% des jeunes diplômés en droit s’orienterait vers la fonction publique contre 60% dans le privé.

Pour ce qui est des diplômés en droit public, les impôts, le Trésor, les affaires sociales et la justice sont les principaux recruteurs. Pour les diplômés en doit privé c’est le secteur banque-assurance qui recrute majoritairement.
Bien sûr les titulaires d’un Master pourront se voir offrir des emplois très intéressants : avocat, inspecteur des impôts, contrôleur des douanes, il y a également l’école de la magistrature qui admet certes très peu de candidats chaque année mais qui ouvre les portes au métier de magistrat !