Les mineurs peuvent-ils travailler ?
Un mineur de plus de 16 ans peut travailler et signer son contrat de travail par lui-même mais avec l’autorisation de ses parents.
En revanche, un mineur âgé de 14 à 16 ans ne peut signer un contrat de travail seul, ses parents devant le signer pour lui si ils acceptent que leur enfant travail, le mineur ne pourra alors travailler que la moitié de ses vacances d’été.

Période d’essai ?

Les périodes d’essai ne sont pas obligatoires, cela dépend des professions, la période ne s’applique que lorsque la convention collective en prévoie une. La période d’essai est en fait une période suivant l’embauche d’un nouveau salarié, pendant laquelle l’employeur peut décider de ne pas le garder ou le salarié de quitter son employeur sans avoir besoin d’effectuer de préavis.

Travailler le dimanche, est-ce autorisé ?

Oui, en fait la loi prévoit qu’un salarié ne peut travailler plus de 6 jours par semaine, mais le choix du jour de congé est libre.

Les étudiants travaillant à temps partiel ont-ils des droits particuliers ?

Un étudiant ayant choisi de travailler parallèlement à ses études a le droit de refuser un changement d’horaire ou de demander un changement d’horaire ne pouvant lui être refusé, pour faire face à ses obligations universitaires. Si l’étudiant-salarié est licencié pour cette raison il pourra obtenir réparation en portant l’affaire devant les prud’hommes. Toutefois la demande de changement d’horaire demandé par l’étudiant devra être faites au moins sept jours avant la date concernée.

Les congés, comment sont-ils fixés ?

Il faut savoir qu’un mois de travail donne droit à deux jours et demi de congés ce qui donne un total de 30 jours ouvrables de congés par an. C’est l’employeur qui fixe les congés, il les communique ensuite à ses salariés au moins un mois avant lesdits congés.
Les salariés de plus de 22 ans n’ont pas le droit de prendre plus de 24 jours de congés à la fois.
Enfin, les couples mariés ou pacsés ont droit de prendre leurs congés simultanément.

Maladie, quand avertir l’employeur ?

Il faut avertir votre employeur dans les 24 heures, puis envoyer à la sécurité sociale les volets 1 et 2 de l’avis d’arrêt de travail signé par votre médecin, et cela, dans les 48 heures.
Quant au 3ème volet il doit être donné à l’employeur.
Si vous avez travaillé plus de 200 heures au cours des trois mois précédents vous serez indemnisé de manière journalière par la sécurité sociale, l’indemnité sera équivalente à la moitié du salaire brut des trois mois précédents.
Lorsque vous êtes malade vous ne pouvez normalement pas être licencié, en revanche, si vous êtes trop souvent absent votre employeur aura le droit de vous licencier de manière à vous remplacer.
Sachez enfin que si vous tombez malade juste avant vos vacances vous pourrez récupérer les jours de congés durant lesquels vous avez été malade en revanche, si vous tombez malade pendant vos vacances vous ne pourrez rien récupérer.

Harcèlement moral ou sexuel au travail, que faire ?

Sachez que si vous êtes en mesure de prouver le harcèlement dont vous êtes victime, le coupable pourra se voir puni d’un emprisonnement d’un an et de 15000 euros d’amende. Il vous faudra pour cela porter l’affaire devant les prud’hommes.

Discriminations que faire ?

Contre la discrimination, il existe une autorité nommée Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde), elle est chargée de punir les entreprises et employeurs pratiquant la discrimination. La plupart du temps la sanction consiste en un versement de dommages et intérêts. De même, le conseil des prud’hommes peut condamner l’entreprise à payer à la victime de discrimination des dommages et intérêts.

Les congés légaux prévus pour évènements familiaux :
Quatre jours de congés sont accordés pour votre mariage, trois jours pour une naissance ou une adoption + le congés paternité qui octroie à présent onze jours au père pour une naissance simple et 18 jours pour une naissance multiple (le salarié percevra alors 50% de son salaire).
Enfin, 2 jours sont accordés en cas de décès du conjoint ou du pacsé.

Salaire homme/femme, doivent-ils être égaux ?

La loi stipule clairement qu’aucune différence de salaire liée au sexe ne peut être admise pour une même activité. Ainsi si vous constatez que votre employeur ne respecte pas la loi, vous pouvez faire intervenir syndicats et inspection du travail de manière à porter l’affaire devant les prud’hommes et obtenir réparation.

Départ de la société :

Trois documents doivent vous être remis lorsque vous quitterez l’entreprise : un certificat de travail précisant la période durant laquelle vous avez travaillé, une attestation pour les Assedic ainsi que le solde de tout compte (toutes les sommes vous ayant été versées).