Comment ça marche ?

Le principe est simple : faire connaissance avant le voyage pour partager un bon moment pendant le voyage.
Pour cela, dix trains par jours sont consacrés à ce service, trains renommés les iDTGV, dans lesquels le placement des voyageurs ayant choisis d’utiliser ce service de rencontre se fait en fonction de leurs affinités, de leur personnalité et bien évidemment de leur choix.

On s’explique :
La réservation du billet pour voyager à bord de ces iDTGV se fait sur internet et, entre parenthèses, le prix d’un billet serait paraît-il plutôt attractif…, pour réserver son billet l’intéressé s’inscrit sur le service du site internet consacré au projet.
Comme pour les sites de rencontre, il choisit son pseudo et renseigne son profil : ce qu’il aime, ce qu’il déteste, ses défauts et qualités, ce qu’il aime trouver chez les gens,… Puis, sur ce même site il devra publier une ou plusieurs annonces, du style : « qui connaît les endroits sympas de Marseille ? » (si le voyageur va à Marseille) ou n’importe quelle autre question pouvant le lié d’intérêt ou d’amitié avec un autre voyageur.
Bien évidemment, un employé de la SNCF est chargé de surveiller voire de modérer les propos tenus par les utilisateurs.
Les passagers ayant réservé sur un même train pourront alors, grâce à leur numéro de réservation, consulter les annonces de chacun et y répondre lorsque l’annonce les intéresse. Pour cela, il leur faudra payer 1.50 euro à chaque fois qu’ils voudront entrer en contact avec une nouvelle personne, le paiement se faisant par le biais d’un SMS envoyé à un numéro surtaxé.

Précisons que les rencontres entre les passagers, si il y a rencontre, se font à l’initiative des passagers eux-mêmes, la SNCF ne communiquant aucune information, coordonnées ou place de train de ses passagers.

Sachez également que la SNCF a tenu à préciser qu’il ne s’agissait pas d’un service de rencontres amoureuses mais plutôt de permettre aux passagers qui voyagent ensembles d’être assis près de personnes partageant leurs passions, leurs goûts, leur profession,… de manière à rendre le voyage plus agréable et ludique. Des carrés de quatre places seront consacrés à la rencontre des passagers ayant choisi de se donner rendez-vous dans le train.

Pour le moment, le service iDTGVandCO est encore en période « probatoire » puisqu’il faut un certain nombre d’inscription par voyage pour qu’il soit adopté définitivement.
Pour plus d’info rendez-vous sur le site consacré à ce projet : iDTGV.com