Dans les entreprises, l’époque du papier est révolue et avec elle, la façon de répondre à une offre d’emploi. Internaute ou « mobilnaute » le candidat version 2007 doit être « on line » ! Grâce au multimédia et quel que soit son métier, postuler ou répondre à une annonce se fait dorénavant de plus en plus sur internet. La quasi totalité des entreprises du Cac 40, centralisent sur leur portail internet respectif offres et candidatures du monde entier, pour cela elles ont toutes investi dans des logiciels de recrutement intelligents.

Avec ses 48 millions d’utilisateurs, le téléphone portable devient un outil de recrutement particulièrement prisé chez les personnes peu qualifiées. De nombreux sites de recrutement classique et même l’ANPE se sont mis à l’heure du mobile et proposent des systèmes d’alerte sms pour les chercheurs d’emploi. Le constat est simple : 77% des français de + de 15 ans ont un téléphone portable, sans compter que le mobile s’est imposé dans toutes les catégories sociales sans distinction, contrairement au web. En effet, seulement 38% des ouvriers possèdent un ordinateur connecté à internet, contre 88% des cadres qui possèdent une connexion. Grâce au téléphone portable, ces sites de recrutement, veulent toucher un public qui n’a pas forcément accès aux autres médias. C’est le cas des jeunes ou des personnes peu ou pas qualifiées (du cap au bac +2) à qui ils proposent des offres d’emploi dans la restauration, la vente ou encore le BTP (bâtiment travaux publics).

Actuellement 93% des 1000 premières entreprises mondiales disposent d’un site internet et 65 % proposent une rubrique « offres d’emploi ». Une entreprise sur deux utilise des tests de personnalité dans le cadre de sa procédure de recrutement. 18% des recruteurs se font une opinion du candidat en moins de 5 minutes, ils sont 70% à mettre moins de 30 minutes à « cerner » le profil de l’employé potentiel.

160 000 offres sont en moyenne publiées chaque mois sur l’ensemble des sites de recrutement en France !

Voici quelques sites qui pratiquent l’alerte sms :
www.anpe.fr,
www.apec.fr