Ainsi en hiver, il est préférable ne pas stationner de véhicules sur votre pelouse, au risque de la voir geler et mourir et donc de devoir remplacer des plaques de votre pelouse. L’utilisation d’engrais à déglacer est préférable à l’utilisation du sel, connu comme plus efficace et moins nocif pour votre pelouse. Ainsi les plantes de chaque côté des allées et du stationnement ne jauniront pas et ne mourront pas prématurément.

Afin de protéger vos arbres et arbustes, ceux-ci pourront être secoués lorsqu’ils seront pleins de verglas pour éviter qu’ils ne se cassent. La taille les grands arbres ne sera pas inutile par temps doux. Toutes les protections hivernales pourront être placées, comme les cônes à rosiers au début du mois ou dès que le sol commence à geler.

Les plates-bandes et les rocailles ne devront pas non plus être négligées. C’est le moment de faire vos plantations de bulbes à floraison printanière. Les bulbes sont plantables tant que le sol n’est pas gelé. Vos plantes vivaces seront à protéger lorsque le sol commencera à geler. Vos massifs de vivaces doivent être taillés au ras du sol. Les plus fragiles doivent être buttées avec de la terre ou en les recouvrant avec de la paille.
En intérieur, faites vos semis de bégonias tubéreux durant tout le mois. Pour votre potager il faudra pailler les fraisiers, lier ensemble les branches de framboisiers, pour les protéger contre le poids de la neige selon la région, récolter les choux, les choux de Bruxelles, les navets, les poireaux, les betteraves et les carottes. Pailler les légumes que vous désirez récolter tôt au printemps, comme les navets, les poireaux et les carottes.

Quelques conseils suivant votre zone géographique :

Pour les régions du de l’Ile-de-France et Centre de la France il vous faut :

- protéger les plantes gélives comme les salades et artichauts avec des feuilles mortes ou de la paille, planter les bulbes à floraison printanière, les arbres, arbustes et les fruitiers à racines nues,
- récolter les endives, la mâche, les poireaux, les carottes, les panais, les choux pommés, les choux de Bruxelles, les radis d’hiver et les boutures de petits fruits,
- repiquer l’ail et les échalotes,
- tailler les arbres fruitiers palissés et élaguez les hautes-tiges.

Pour les régions de la côte Atlantique et la Manche nous pourrons :

- semer les carottes sous abri et forcer les endives,
- protéger les poireaux du gel, élaguer les arbres,
- récolter les greffons de fruitiers,
- planter hortensias et rosiers rustiques,
- tailler les escallonias, élaeagnus et les atriplex.

Pour la région du Midi on pourra :

- semer le cerfeuil, la bourrache, les épinards, la chicorée, les pois, le cresson, la mâche et les radis,
- bouturer les kiwis,
- diviser les touffes de ciboulettes,
- planter l’asperge, l’échalote, l’oignon et la pomme de terre.

Enfin pour les régions montagnardes, il faudra

- couvrir les vivaces frileuses avec des fougères ou des branchages de conifères,
- conserver les potirons durant plusieurs mois à 10°-15° Celsius,
- planter les roses de Noël (hellebores niger)