Les couches jetables habituelles contiennent parfois des substances allergisantes (comme la poudre mélangée au coton qui absorbe l’humidité).
Les couches Kotodoo, n’ont rien à voir avec les vieux langes d’avant, mais sont de coquettes petites culottes en polaire, coton bio et éponge de bambou. Chaque modèle se lave en machine. En fonction de l’âge de l’enfant, il en faut environ 6 à 8 par jour. Le tarif à l’unité étant de 13,50 euros à 19 euros constitue un investissement au départ, mais vite rentabilisé ! Pour un enfant de la naissance à l’âge de la propreté, l’économie réalisée est de l’ordre de 1 000 euros par rapport à l’achat de couches jetables. Chaque bébé consomme en moyenne plus d’une tonne de couches soit une part importante de déchets jetés chaque jour par les Français et qu’il faut incinérer. Sans parler de la production polluante de cellulose, les défenseurs des couches lavables ont sorti leurs arguments. Le budget « couche » d’une famille représente environ 1 550 euros par bébé ! Avec des couches lavables le budget peut être diminué des 2/3.

Chaque année plus d’un million d’arbres sont abattus pour la production de couches jetables, leur fabrication implique beaucoup d’énergie et l’eau rejetée après la production de la cellulose est fortement chargée en polluants chimiques. En sachant que chaque bébé est changé 5 000 à 7 000 fois avant d’être propre, cela équivaut à une montagne de plus d’une tonne de déchets non biodégradables par bébé.

La nouvelle génération des couches lavables est beaucoup plus adaptée à la peau sensible des bébés. Les fibres naturelles constituent une protection thermique et absorbe une grande quantité d’humidité. Pas de « bouillon de culture » la peau de bébé respire librement !

Plus d’infos sur kotodoo.fr