guérir l'acné par l'homéopathieTout d’abord, sachez que cette affection cutanée touche près de 80% des adolescents et apparaît vers 14 ans chez les filles et pour les garçons un peu plus tard vers 16 ans. Localisé sur le visage, l’acné peut aussi s’étendre au dos et au décolleté. Et contrairement aux idées reçues, l’acné ne disparaît pas toujours à la fin de l’adolescence, puisque l’acné de l’adulte touche principalement les femmes et se manifeste souvent avant et pendant les règles. Certains traitements médicaux (pilule, cortisone, vitamines) peuvent également favoriser l’apparition de ces boutons disgracieux qui laissent parfois des cicatrices.

Solutions homéopathiques :

Pour les points noirs, essayez Selenium 7 CH à raison d’un granule deux fois par jour. Par la suite si le comédon s’infecte et devient un petit point blanc douloureux, ajoutez Eugenia jambosa 7 CH, 1 granule deux fois par jour.
Si les lésions sont piquantes, brûlantes et surtout localisées sur le visage, sur la poitrine et aux épaules, préférez Kalium bromatum 7 CH, 1 granule deux fois par jour.

Pour atténuer et faire disparaître les cicatrices de l’acné, 2 remèdes existent :

Lorsque les cicatrices sont bien limitées, de petite taille et rouge, Antimonium tartaricum 9 CH, 1 granule 2 fois par jour.
Pour les cicatrices boursouflés et disgracieuses Graphites 15 CH, 1 granule 2 fois par jour.

Dans tous les cas, utilisez Calendula en teinture-mère, mettre 15 gouttes dans un quart de verre d’eau et à l’aide d’une compresse, appliquez sur les comédons deux à trois fois par jour.
Si vous vous maquillez, utilisez des fonds de teint et des fards non gras et non comédogènes, et n ‘oubliez pas de vous démaquiller soigneusement chaque soir afin de laisser la peau respirer !