Généralement la laryngite a pour seul symptôme l’aphonie, ou perte de voix. Si tel est votre cas, il vous suffit de suivre ces quelques conseils pour retrouver votre bien aimée voix aux termes de 3 à 6 jours… silencieux !

Le miel pour adoucir la gorgePour commencer, on reste à la maison, bien au chaud et on met sa voix au repos durant, au moins, 48 heures !
Une laryngite est due à une inflammation de la muqueuse laryngée ainsi que des cordes vocales, inflammation qui crée un œdème empêchant les cordes vocales de fonctionner normalement. Pour soigner cet œdème, misez sur les anti-inflammatoires comme l’Ibuprofène par exemple. Ajoutez à cela des inhalations régulières les premiers jours, à espacer au fur et à mesure de votre guérison. Les inhalations à l’eucalyptus ou au thym sont encore les plus efficaces !
Petits plus, vous pouvez également testez les tisanes relevées d’une cuillère de miel qui adoucira votre gorge, surtout si elle est douloureuse, et les compresses chaudes placées sur la gorge.

Assurez-vous que l’air de la maison reste bien humide, en plaçant par exemple un humidificateur sur le radiateur. Si vous n’en avez pas prenez des bains bien chauds qui vous soulageront de leurs vapeurs, et pourquoi ne pas ajoutez à l’eau quelques gouttes d’huiles essentielles apaisantes ? (Demandez conseil à votre pharmacien pour leur utilisation).

Pendant ces quelques jours évitez à tout prix tabac, courants d’air (tous à vos écharpes !), alcool (très irritant) et boissons fraîches.

Soigner l'extinction de voix par des inhalationsCes quelques conseils devraient permettre à votre voix de revenir doucement, mais sûrement ! Attention toutefois, si votre extinction de voix s’accompagne de fièvre, de ganglions et d’une toux grasse, consultez votre médecin traitant qui pourra vous prescrire un traitement adapté ou vous diriger vers un spécialiste. De même si vous ne constatez pas d’amélioration après plusieurs jours, ou qu’après une guérison une nouvelle aphonie survient, ayez recours à votre médecin généraliste.