Dan Ar Braz BiographieAgé de 58 ans, Dan Ar Braz, Daniel Le Bras pour l’état civil, habite Quimper en Bretagne. Une Bretagne qui lui est chère, puisqu’il ne se voit pas vivre éloigné de sa région natale. La Bretagne, Dan Ar Braz l’aime, la défend et s’agace de sa réputation pluvieuse! Pour lui, il n’y pleut pas plus qu’ailleurs. Attaché viscéralement à sa région, Dan Ar Braz y puise toute son inspiration. Il est né à Quimper, mais a passé toute son enfance à Sainte-Marine en bord de mer à quelques kilomètres de là. Dans son nouveau disque  « Les perches du Nil », Dan Ar Braz a souhaité se tourner vers d’autres continents, notamment l’Afrique. C’est un disque sur l’exil, la pire chose qui puisse lui arriver, lui qui se sent si bien en Bretagne.
 
Dan Ar Braz sur scène heritage des celtesDaniel Le Bras explique qu’étant jeune, il écoutait sur un vieux tourne-disque Tino Rossi, Charles Aznavour, Gilbert Becaud en compagnie de ses parents. Puis, plus tard influencé par son frère aîné, il découvre le Rock n’Roll avec Elvis Presley et Buddy Holly. Toutes ces références musicales l’incitent à faire de la musique. Daniel Le Bras débute la guitare à 14 ans et joue dans des groupes de rock locaux. Il se produit sur scène 2 ans après dans les bals et les bars bretons. En 1970, sa rencontre avec Alan Stivell fut un déclic pour lui et c’est ce même Alan Stivell qui le rebaptisa Dan Ar Braz. A cette époque, ses références sont,  Bob Dylan, Paul Simon et Rory Gallagher. Le mélange de musique irlandaise, de country et de musique noire l’incita à faire carrière dans la musique. Sa collaboration avec Alan Stivell durera pendant dix ans, le temps de sept albums. Il produira son premier album solo qui s’intitule « Douar-Nenez » en 1977.

Dans les années 80, s’en suivit une période néfaste et Dan Ar Braz doit alors s’exiler aux Etats-Unis, un crève-cœur pour lui qui est tant attaché à ses racines. Puis le renouveau vint avec les spectacles « Héritage des Celtes » qui réunissait 80 artistes irlandais, Ecossais ou Gallois. Un million d’albums du spectacle furent vendus, ce qui lui valut une victoire de la musique en 1996 pour le disque tiré du spectacle. Une autre récompense lui sera décernée en 1998 pour l’album de musique du monde intitulé « Finisterres».

Retrouvez Dan Ar Braz avec son dernier album « Les perches du Nil » édité chez Columbia et sur le site www.danarbraz.com