Victoria Silvstedt et  Christophe Dechavanne, La Roue de la Fortune Vous êtes des millions à regarder "La Roue de la Fortune" tous les soirs pour le plaisir du jeu, mais aussi pour le plaisir des yeux depuis que Christophe Dechavanne a invité Victoria à le rejoindre pour co-présenter l'émission. En 2006, l'animateur l'avait déjà sollicitée pour participer à l'émission "La plus belle femme du Monde". Sa plastique, son physique ne laissent certes pas indifférent mais avant d'être repérée pour sa beauté, cette superbe blonde de 1m 80, était à l'âge de 16 ans une grande skieuse en Suède, son pays natal. A l'époque, elle figurait parmi les quatre meilleures suédoises dans sa discipline, le super G, et aurait pu représenter son pays aux jeux Olympiques d'hiver à Albertville en 1992. Une mauvaise chute a interrompu sa carrière sportive au grand dam de son père lui même capitaine de l'équipe de ski locale. En 1993, sa mère et sa soeur l'inscrivent au concours de Miss Suède, titre qu'elle remporte et qui lui permet en 1994 de concourir pour la finale du concours Miss Monde en Afrique du sud.

Victoria Silvstedt mannequin pour les grands couturiersSes résultats et son physique lui ouvrent des portes et elle qui habitait une petite ville de Suède se retrouve à Paris à défiler pour de grands couturiers comme Christian Dior, Azzaro, Armani ou Chanel. Elle répondra également favorablement à la proposition de Hugh Heffner, patron de Playboy poour étaler sa plastique en tant que playmate du mois de décembre 1996. Le succès sera à nouveau au rendez-vous et elle sera déclarée playmate de l'année 1997. Elle reconnait sans complexe s'être servie de la notoriété de Playboy aux Etats-Unis pour s'y faire connaitre et cela a porté ses fruits. La belle a d'ailleurs fait des etats-Unis son port d'attache puisqu'elle réside à New-York à l'année avec son mari. Victoria Silvstedt se rend à Paris uniquement pour enregistrer les émissions de la Roue de la Fortune. Avant d'être présentatrice télé, victoria silvstedt s'est essayée à la chanson, un essai à oublier puisque son album fut un véritable bide. Elle a également fait quelques apparitions au cinéma dans le film "Boat Trip" en 2002, dans "Outcold" en 2001 et en 1998 dans "Baseketball" réalisé par david Zucker. Pour tous ceux qui souhaitent la (re) voir sur grand écran, vous pourrez la retrouver dans le film "Carry On London" une comédie qui sera à l'affiche en 2007.

Le site officiel de Victoria Silvstedt : www.victoriasilvstedt.com