Hippocrate, affirmait « Que ton alimentation soit ton 1er médicament », et il savait de quoi il parlait, cette définition correspond tout à fait à la micronutrition. Cette « science » est enseignée à l’université, et pratiquée pas des médecins ou des pharmaciens. Il existe d’ailleurs un institut européen de diététique et de micronutrition. De nombreuses études ont démontré que bon nombre de français et de françaises étaient déficitaires en certains nutriments comme le calcium, le potassium, le magnésium, le fer, l’iode et les vitamines D et B. Ces déficits ont forcément des répercussions sur notre état de santé. Certains signes physiques peuvent alerter sur certaines carences. Difficulté à digérer, peau sèche, ongles cassants, troubles du sommeil, stress…Pour régler tous ces maux, il suffit de modifier son alimentation et de compenser certaines carences en prenant des compléments alimentaires. Cela peut-être les probiotiques pour restaurer la flore intestinale, les oméga 3 et 6 pour la bonne humeur, ou des extraits d’algues pour lutter contre le stress.

Voici deux exemples dans lesquels la micronutrition peut intervenir :

Vous avez, même après des bonnes nuits, la sensation d’être toujours fatigué et d’avoir de plus en plus de mal à récupérer ? Les coups de fatigue et les infections à répétition doivent également vous alerter qu’il est plus que temps de recharger vos batteries ! Comment ? d’abord en limitant, voire en supprimant toutes les boissons excitantes telles que le café, le thé ou le coca qui donnent l’impression de vous stimuler mais qui n’arrangent en rien votre état de fatigue chronique. Diminuer également votre consommation en sel, responsable de la perte de certains minéraux par les urines. Au menu, privilégiez et abusez de fruits et de légumes, riches en vitamines et minéraux. Un plateau de fruits de mer peut aussi vous aider à faire le plein de vitamines et minéraux.  Pour retrouver votre énergie, n’oubliez pas les protéines que vous trouverez dans la viande ou les œufs par exemple. En complément, une cure de cuivre-or-argent vous permettra de vous rebooster surtout si vous faites des rhumes à répétition ou si vous sentez que votre moral est en berne, deux symptômes dus bien souvent à la fatigue. Cependant, si ces troubles persistent, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui vous prescrira un bilan sanguin complet.

Vous êtes surmenés, angoissés et énervés ? Ce sont les principaux signes du stress provoqué par un déficit en sérotonine, l’hormone qui agit sur le cerveau comme un calmant. Première erreur à éviter, vous jeter sur les produits sucrés qui n’auront aucun effet sauf celui de prendre du poids ! Privilégiez  plutôt les sucres lents qui se trouvent dans les pâtes, le pain complet, ou les céréales complètes. Incorporez à votre menu des protéines animales avec de la viande, des œufs ou du poisson, accompagnées de crudités assaisonnées avec une huile de colza naturellement riche en oméga 3 et 6.  En complément, les médecins conseillent le Céroline qui  agit sur l’anxiété, les coups de blues et les troubles de l’humeur.

La mode actuellement est à l’automédication, cependant en cas de troubles persistants, n’hésitez pas consulter un médecin  micronutritionniste  ou demandez conseil à votre pharmacien.

A lire : « Tous les bienfaits de la micronutrition » de Didier Chos aux éd. Flammarion
Pour vous trouver un médecin spécialisé, le site de l’institut européen de diététique et de micronutrition : www.iedm.asso.fr