La braderie au centre ville de LilleLa braderie est une ancienne tradition qui remonte au Moyen-âge. A l’époque, les bourgeois autorisaient leur personnel à vendre dans les rues les objets hétéroclites qui ne servaient plus et qui encombraient caves et greniers. Depuis cette époque, à Lille, tous les ans durant un week-end, les lillois, mais pas uniquement eux, étalent dans les rues un tas de marchandises usagées ou non pour le plaisir de la « chine » et du contact. Durant deux jours non stop, la ville de Lille se transforme en un immense « souk » à ciel ouvert, où l’on trouve des tas d’objets qui changent de mains pour le plus grand plaisir du vendeur et de l’acheteur. Il y a encore quelques années, la braderie s’étalait jusqu’au lundi midi. Pour redonner aux lillois une ville propre, la braderie de Lille s’est raccourcie dans le temps. Désormais, elle se termine le dimanche à minuit et laisse la place aux services de nettoyage de la Société Estera qui dès minuit travaille sans relâche pour rendre à la cité du Nord des artères nettoyées de tout le bric-à-brac délaissé et entassé le temps d’un week-end.

Objets en vente sur un stand de la braderieLa notoriété de la braderie de Lille n’est plus à faire et a franchit les frontières depuis bien longtemps. Des millions de personnes déferlent le premier week-end de septembre, venant de tout l’hexagone mais aussi de Belgique, d’Allemagne, de Hollande et de Grande-Bretagne. Ils viennent pour vendre ou pour acheter, mais aussi pour déguster des moules frites, le plat traditionnel de la braderie, servi 24 heures sur 24 heures dans tous les restaurants et troquets de Lille. Selon les quartiers, les spécificités se font jour. Dans les quartiers du Vieux-Lille se tient la braderie anglaise, au pied de la Porte de Paris en passant par le boulevard Jean-Baptiste Lebas, ce sont les antiquaires qui tiennent le haut du pavé. En face de la gare, rue Faidherbe et dans les rues piétonnes, ce sont les commerçants qui tentent d’écouler leurs stocks. Ailleurs, que ce soit du côté du boulevard Victor Hugo ou dans les rue adjacentes, ce sont des particuliers qui, comme à l’époque, ont vidé caves et greniers pour se débarrasser d’objets inutiles et pouvoir en entasser d’autres pour l’année suivante. Dans le Nord, les braderies sont de véritables institutions, mais celle de Lille est sans conteste la Rolls-Royce des braderies. La braderie s’étend sur plusieurs kilomètres, alors un conseil si vous voulez vous y rendre, chaussez une bonne paire de baskets car durant le week-end, Lille est inaccessible en voiture !   

 Retrouvez d’autres infos sur : www.mairie-de-lille.fr rubrique découvrir Lille