Ploermel, commune bretonne du Morbihan à innové en mettant en place depuis un an, un programme permettant aux familles à faibles revenus d'accéder à la propriété. Ce sont des maisons modulaires prefabriquées à base de bois dans une usine allemande du groupe Alho, qui la qualifie de villa urbaine durable. Montées en trois semaines après livraison par camion, leur prix de revient est 1/4 moins cher que pour une construction traditionnelle.

Pour assurer le succès de ce concept, il a fallu trouver un montage financier nouveau et original, car au final une telle maison revient à 65 000 euros pour un 3 pièces et 85 000 euros pour 4 pièces. Dans la commune précitée, le terrain coûte en moyenne 13 000 euros. Paul Anselin, son maire, a développé un partenariat avec, entre autres, le SNI (Société Nationale immobilière) qui dépend de la caisse des dépôts. Le système utilise une combinaison du pass foncier et du PSLA en reportant les mensualités du foncier. Le PSLA, Prêt Social Location Accession, est un financement qui a été lancé en 2004 par les pouvoirs publics et réservé aux ménages sous les plafonds de ressources, s'ils veulent aquérir du neuf dans un programme immobilier agréé par l'Etat. Ainsi, à Ploermel, on paie d'abord sa maison, les mensualités sont en gros équivalentes à un loyer en HLM, ensuite on paie le terrain.

Ce système de financement pour acheter une maison neuve devrait rapidement se développer, plusieurs sociétés sont d'ores et déjà sur le créneau et près de 10 000 nouveaux logements par an sont en projet dans ce cadre. Des programmes immobiliers vont être mis en place à Marseille, Tours, Arles, Nantes et Rennes.