Gibraltar, Abd Al MalikDurant l’été, il pourra mesurer sa popularité dans les festivals, où sa musique, mélange de rap et de jazz plait énormément au public. Difficile en effet de rater Abd Al Malik durant la période estivale, où que vous soyez, il se produira sur scène. Que ce soit aux Vieilles Charrues en Bretagne, aux Eurockéennes dans l’est de la France, à Solidays en banlieue parisienne, ou à Deauville, il sera omniprésent. Avec la sortie de l’album « Gibraltar », il y a quelques mois, à 32 ans et seulement 2 albums réalisés, Abd Al Malik a littéralement explosé cette année. 2007 est pour lui l’année de la consécration. « Gibraltar », disque à la musique métissée de jazz, de rap accompagnée de textes percutants s’est vendu à près de 100 000 exemplaires. Pour un deuxième album ce n’est pas rien, surtout qu’il y a encore un an peu de personnes connaissaient son auteur. La victoire de la musique reçue en mars dernier vient couronner une année exceptionnelle pour le jeune  artiste.

Diplômé en philosophie et en lettres, Abd Al Malik, fils d’un journaliste congolais et d’une mère aide-soignante, est originaire de Strasbourg. Musulman modéré après avoir failli être happé par l’intégrisme musulman, Abd Al Malik a une personnalité attachante qui en impose grâce à une présence et une érudition peu communes à cet âge. Il refuse cependant d’être catalogué dans le registre jeune de banlieue à la vie difficile et qui chante pour se sortir de sa condition. Il est opposé à la culture de la haine dans le rap, ses textes sont ciselés sur une musique bigarrée et se démarquent de ce qui peut-être fait en France musicalement actuellement.

Ab Al Malik se considère comme un guerrier, mais un guerrier pacifique. Le prochain album qui doit sortir en novembre prochain sera réalisé en collaboration avec son épouse Wallen, chanteuse elle aussi. Participeront également à cet album les membres du groupe N.A.P auquel appartenait Abd Al Malik à ses débuts.

Site officiel : www.abdalmalik.fr