Reversimmo Crédit FoncierCe type de prêt permet de bénéficier de liquidité tout en laissant aux propriétaires la jouissance du bien hypothéqué en viager. Inspiré de ce qui se fait déjà depuis de nombreuses années en Angleterre et aux Etats-Unis, le prêt viager hypothécaire, décrié lors de son vote à l’Assemblée Nationale, est une offre supplémentaire pour permettre à des propriétaires en difficultés passagères de pouvoir obtenir une somme correspondant à leur bien sans pour autant devoir vendre.

Immobilier viagerPour pouvoir bénéficier du prêt viager hypothécaire, il faut être propriétaire d’un bien immobilier, résidence principale, résidence secondaire ou  immeuble en location. Contrairement au viager traditionnel, le bénéficiaire du prêt reste propriétaire de son bien. Ce bien sert en fait de caution à la banque qui accorde le prêt. Le prêt viager hypothécaire est réservé aux personnes de plus de 65 ans qui pour des raisons diverses ont besoin de liquidité mais ne souhaitent pas vendre leurs logements, qu’elles les occupent ou non. Ce type de prêt peut intéresser les personnes soumises à l’ISF (Impôt sur la fortune). En effet, si la personne souscrit un prêt viager hypothécaire et verse l’argent ainsi obtenu à ses descendants, elle risque fort de ne plus être assujettie à l’ISF. En cas de décès de l’emprunteur, la banque procède à une nouvelle expertise du logement, si le prix de la vente est supérieure au prêt majoré des intérêts, la différence est reversée aux héritiers potentiels. Une personne ayant un bien en location et ayant besoin de liquidité peut très bien avoir recours au prêt viager hypothécaire, le locataire reste ainsi dans les murs et le propriétaire perçoit la somme qui lui est nécessaire.

D’autres banques devraient se lancer dans ce créneau même si elles ne semblent pas dans l’immédiat se précipiter sur ce segment de marché. Il n’y a aucune limite d’âge pour souscrire un prêt viager hypothécaire, pour son obtention, aucun questionnaire de santé ne sera réclamé. La somme prêtée par la banque varie selon l’âge de l’emprunteur et donc selon l’espérance de vie. Plus la personne est âgée et plus la somme prêtée sera importante.

Renseignements www.service-public.fr