Colin Firth, Aishwarya RaiL’histoire se situe à Rome en 476, année officielle de la fin de l’empire romain. Le puissant empire est en effet ravagé par des  hordes de barbares ! Le maître le l’empire romain d’Occident, Oreste (Lain Glen)  assiste au couronnement de son fils Romulus Auguste (Thomas Sangster). Plus tard, Romulus est détrôné  et  malgré la protection rapprochée d’Aurelius (Colin Firth), commandant de la quatrième légion, il est fait prisonnier  par Odoacre (Peter Mullan), le chef  des Goths.  Après la mise à mort de l’empire et de ses parents, Odoacre épargne Romulus qui s’exile sur l’île de Capri.  Encore enfant, Romulus toujours sous la protection d’Aurélius fait une extraordinaire trouvaille quand il met la main sur la légendaire épée de César ! Cette épée est marquée d’une étrange prophétie : « un côté pour défendre, un côté pour vaincre, destinée à celui appelé à régner ». Romulus surnommé également le dernier des Césars accompagné de ses fidèles acolytes, Aurélius, Mira (Aishwarya Rai) et le magicien Ambrosinus (Ben Kingsley) part en Angleterre à la recherche de la valeureuse neuvième légion restée fidèle à Rome et qui lutte sans relâche contre les Saxons.

Valerio Massimo ManfrediLe film tiré d’un roman de Valerio Massimo Manfredi est en grande partie de la fiction mais respecte le contexte historique. C’est Doug Lefler qui réalise le film pour le grand écran. Peu connu du grand public, il est  le réalisateur de nombreuses séries télévisées à succès comme « Hercule », « Xena la guerrière », « Mortal kombat » et bien d’autres encore. En 2000, il réalise la suite de  « Cœur de dragon », film qui passe à l’époque inaperçu.

Pour le casting de ce péplum, Doug Lefler a fait appel pour donner vie aux personnages  à Colin Firth, populaire grâce aux films Bridget Jones, à Ben Kingsley connu pour sa prestation sans faille dans « La jeune fille et la mort »,  il est par ailleurs actuellement à l’affiche dans « You kill me ». Les fans de la très belle actrice indienne Aishwarya Rai auront la joie de la retrouver à l’écran sous les traits du personnage  de la guerrière Mira, elle joue là son premier rôle pour le cinéma occidental.

Fin de l'empire romainLe film tente de rester fidèle à la légende et à l’histoire même si inévitablement il raccourcit et romance certains faits. Les fans de péplums se rueront dès la sortie du film dans les salles obscures et le reste du public devrait être ravi de suivre cette aventure épique aux batailles spectaculaires et aux effets spéciaux impressionnants.