Berthe Morisot est née le 14 janvier 1841 à Bourges dans une famille aisée. Arrière petite nièce du peintre Jean Honoré Fragonard, Berthe Morisot montre très tôt des prédispositions artistiques. Elle prend ses premières leçons de dessin avec ses sœurs mais déçue par les cours, Berthe part étudier la peinture avec l’une de ses sœurs, Edma chez Guichard. Pour apprendre, elle copie plusieurs chefs d’œuvres de l’époque exposés pour la plupart au Louvre. Elle y fait la connaissance de Fantin Latour, un peintre et lithographe français qui restera un fidèle ami.

La rose tremiere peinture Berthe MorisotA partir de l’année 1861, Guichard oriente les deux sœurs vers un nouveau professeur. Elles étudient alors à Ville-d’Avray avec le peintre Jean-Baptiste Camille Corot, connu pour ses nombreux voyages à travers la France et l’Italie. Berthe Morisot est précoce et participe aux Salons de 1864 et 1865. Berthe y présente plusieurs toiles de paysages.
En 1868, elle a la chance de rencontrer le grand Manet pour lequel elle pose à de nombreuses reprises, notamment pour Le  Balcon, Le repos, Berthe Morisot au bouquet de violettes. Edma, sa sœur, se marie et renonce par la même occasion à sa carrière de peintre en 1869 pour se consacrer à sa vie de famille.

Berthe délaisse le Salon officiel de 1874 pour l’exposition parallèle ou de nombreux peintres  exposent et contribuent à l’expansion de l’impressionnisme tels Monet, Renoir ou Sisley pour ne citer qu’eux.
Elle épouse la même année Eugène Manet, le frère du peintre qui meurt 18 ans plus tard. Berthe tombe ensuite malade et confie son seul enfant, Julie Manet au poète et ami Stéphane Mallarmé. Pour son éducation de peintre, elle donne carte blanche à Auguste Renoir.

Le berceau peinture Berthe MorisotBerthe Morisot est un des seules artistes dont les peintures ont été présentées aux premières expositions impressionnistes. Elle ne rate que la quatrième exposition en 1878, année de la naissance de sa fille. Berthe Morisot a souvent peint des femmes, notamment sa sœur à de nombreuses reprises mais aussi des enfants et des scènes familiales ainsi que des paysages. Elle meurt le 2 mars 1895 à Paris à l’âge de 54 ans.  

Une de ses plus belles œuvres, Le Berceau, (qui représente Edma et sa fille Blanche) est exposée au musée d’Orsay à Paris ainsi que Jeune femme en toilette de bal. D’autres œuvres de Berthe Morisot sont exposées dans les plus grands musées du monde.