Maillot du Stade FrançaisMax Guazzini a inventé le show rugby en proposant l’entrée gratuite du stade pour les femmes, et, a créé un show à l’américaine, avec au programme avant les matches, des pompom girls et pour clore le spectacle, après le match, un gigantesque feu d’artifice. Avec cette stratégie, inspirée de ce qui se fait dans le football américain, Max Guazzini a réussi non seulement à remplir le stade de France pour certaines affiches du championnat, mais il a également développé des produits dérivés comme des maillots, les fameux calendriers avec pour chaque mois de l’année, un joueur dénudé, des cosmétiques et bien d’autres produits, comme des textiles ou des articles de papeterie à l’effigie du club parisien. Devant le succès de ces produits que les supporters (et supportrices) s’arrachent, d’autres clubs du championnat de France se sont lancés sur ses traces, comme les clubs de Toulon et Toulouse, qui ont fait venir dans leurs effectifs, des joueurs chevronnés susceptibles de faire se déplacer le public.

pompom girls au rugbyPour remplir le stade de France lors du championnat de la saison 2007/2008, Paris recevra Clermont, Toulouse et Biarritz. A cette occasion, le patron du stade français a lancé un forfait financièrement intéressant afin de permettre aux supporters d’assister aux 3 matches à un prix avantageux. Grâce à ces offres promotionnelles et grâce aux diverses animations proposées (karaoké géant, feu d’artifice), Max Guazzini espère rééditer l’exploit réalisé en début d’année 2007 où 220 000 personnes avaient fait le déplacement pour applaudir les joueurs du stade français. Pour la saison 2007/2008, Max Guazzini espère bien faire venir 20 000 personnes de plus.

En 15 ans, Max Guazzini, nommé Président du stade français en 1992, a fait du club une machine à gagner et une affaire financière très rentable. Il a réussi à attirer des joueurs de renommée mondiale pour faire venir le public amateur du ballon ovale toujours plus nombreux au stade. En 2007, le pari est gagné tant au plan sportif qu’au plan financier.