La première mesure de Microsoft pour enrayer le phénomène de piraterie informatique a été de casser les prix des logiciels dans un pays où 82% des logiciels installés sont estimés être des copies ! Il s’agit de la Chine où les perspectives commerciales sont immenses. Depuis le 1er août, Microsoft y a donc réduit de 67 % le prix de Windows Vista, son dernier système d’exploitation. Il est vendu dans tout le pays au prix de 48 euros au lieu des 147 euros, prix auquel il est commercialisé partout ailleurs dans le monde. Une baisse de prix énorme pour les consommateurs chinois, qui préfèrent dorénavant posséder un original, gage de qualité et rester ainsi dans la légalité. Il en est de même pour le système d’exploitation Windows Vista Home Premium, vendu 87 euros au lieu de 147 euros auparavant.

magasin en ChineMicrosoft lance également des solutions pour arrêter le piratage dans les autres parties du monde, comme par exemple dans de nombreux pays d’Asie, d’Europe et d’Afrique où chacune de ces zones géographiques nécessitent une approche commerciale différente, autant dire que c’est un travail titanesque qui attend les experts du groupe Microsoft. Il n’est effectivement pas facile d’éradiquer ce phénomène de piratage, beaucoup de personnes, même si elles sont dans l’illégalité, sont tentées d’acheter à moindre coût une copie ou encore de télécharger un logiciel gratuitement sur Internet !

copies pirates en cd ou dvdA l’ouest et au centre du continent Africain, les experts de Microsoft se sont réunis avec leurs homologues et utilisateurs d’ordinateurs afin d’essayer d’établir un plan contre le piratage. Le groupe n’a pas choisi cette zone du monde au hasard car en effet, le manque à gagner suite à ces différentes pratiques illégales s’élève aisément à plus de 40 millions de dollars ! Microsoft travaille contre le piratage en mettant en place plusieurs programmes dissuasifs, comme par exemple des actions de communication, des nouvelles technologies sont également en cours de développement pour contrecarrer les plans des pirates informatiques et la copie de logiciels. Un partenariat avec les gouvernements locaux est également prévu afin de multiplier les contrôles et actions en justice. Il est en effet intéressant pour les pays de coopérer avec le groupe Microsoft car le respect des droits d’auteurs contribue à la sérénité du secteur de l’informatique mais également, et surtout, c’est un facteur de croissance économique !