l’association Max HavelaarUne des associations pionnière du commerce équitable est l’association Max Havelaar, qui la première, a proposé à la vente du café issu de la production « équitable ». Grâce à ce type d’initiatives, le produit est acheté directement au producteur à un prix minimale garanti, ce qui lui assure un revenu régulier. Pour le consommateur, acheter un produit issu du commerce équitable c’est l’assurance de connaître la provenance exacte du produit. En effet, la traçabilité est assurée, aucun intermédiaire ne vient « polluer » le produit. Autre avantage pour l’acheteur, c’est celui d’être sûr que l’article tient compte du respect de la planète. Au niveau qualité, si le prix est généralement plus élevé, elle est irréprochable. De plus en plus de marques existent pour promouvoir ce type de produits et les associations en font un argument marketing. De grandes enseignes ont très vite compris que ce type de produits plait aux consommateurs et, il n’est plus rare de trouver maintenant dans les hypermarchés des rayons entiers proposant des articles issus de la filière équitable. En achetant un article équitable, le consommateur participe à la protection de l’environnement mais cela permet également de pérenniser des emplois, où les employés sont rémunérés décemment. Avec un salaire digne, ils peuvent ainsi subvenir à leurs besoins. Commerce équitable et culture biologique se rejoignent dans la finalité et dans le respect du producteur. Les produits biologiques sont cultivés sans engrais ni pesticides et les associations s’engagent parfois à entretenir le cadre de vie des producteurs.

Le « boum » du commerce équitable est relativement récent et toutes les associations qui interviennent, sont soumises à des règles très strictes. Ne se lance pas dans le commerce équitable qui veut. Pour pouvoir prétendre au label, le cahier des charges oblige à respecter de nombreuses règles de productions. Les évaluations sont très strictes, pour appartenir à certaines de ces associations, il faut fournir la preuve que les denrées ou autres produits sont bien issus du commerce équitable. Même s’il n’existe pas aujourd’hui de système de reconnaissance efficace, les associations veillent à la réalité en contrôlant en interne les producteurs.

Quelques sites pour consommer « équitable » :

Artisans du Monde

Alter Mundi