Connaissance du droit du travailPour exercer la profession d’inspecteur du travail, une connaissance pointue du droit est indispensable. La profession est accessible après avoir passé un concours ouvert aux candidats titulaires d’une licence en droit à minima. Lorsque le candidat a réussi le concours, il est nommé inspecteur élève et durant dix huit mois, il suit un cursus scolaire à l’INTEFP ou Institut National du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle situé en région lyonnaise. Cette formation inclus une partie générale sur le métier proprement dit et une formation professionnelle de huit mois pour acquérir les compétences inhérentes au métier. Durant la formation, les stagiaires sont rémunérés. Après cette période de 18 mois, l’inspecteur du travail est affecté dans un service de la DDTEFP (Direction Départementale du Travail de l’Emploi et de la Formation Professionnelle)

Missions de l'inspecteur du travailLes missions de l’inspecteur du travail sont diverses, il veille au respect du code du travail dans l’entreprise. Selon son secteur géographique, l’inspecteur du travail visite inopinément les entreprises pour vérifier que les conventions collectives sont bien appliquées, ainsi que la législation du travail au niveau des salariés, des congés mais également du point de vue de l’hygiène, la sécurité et les conditions de travail. L’inspecteur du travail vérifie également la légalité et la véracité des contrats de travail. Il peut être amené à intervenir dans une entreprise au cas où un nombre important d’accidents du travail y est déclaré. Il peut également intervenir suite à des plaintes successives ou récurrentes de salariés. A l’heure actuelle, l’inspecteur du travail est de plus en plus souvent confronté à de nombreuses plaintes d’employés victimes de harcèlement au travail. Une lutte difficile car bien souvent les pratiques sont insidieuses. Dans ce cas précis, l’inspecteur doit faire preuve d’impartialité tout en prenant en compte la souffrance du salarié. Un grand sens de l’écoute est donc primordial, l’inspecteur du travail se doit d’informer et de conseiller le salarié afin de faire appliquer la loi.

De plus amples renseignements sur ce métier sur www.onisep.fr