Les qualités requises, le rôle du géomètre

Geometre et amenagement du territoireProfessionnel de l’aménagement du territoire, le géomètre travaille sur le terrain et dans un bureau. La mission principale d’un géomètre est de délimiter  les terrains, il est le seul à être habilité à borner les limites d’une propriété. De formation juridique, le géomètre est à même d’expliquer aux propriétaires les règles à respecter, ce qu’ils ont le droit de faire et ce qu’ils ne peuvent pas faire.  Le géomètre est également en mesure d’étudier la topographie d’un terrain en vue d’une construction ou d’un tout autre aménagement futur. Pour cela, les principales qualités d’un géomètre sont une rigueur sans faille et beaucoup de méticulosité. Le sens du contact est un atout supplémentaire nécessaire car dans le cadre de ses activités, le géomètre est amené à avoir de nombreux interlocuteurs, que ce soit avec la population ou avec des collaborateurs tels que architectes, notaires, urbanistes ou autres. Après avoir pris les mesures (surfaces, volumes, reliefs, altitude) sur le terrain, le géomètre les retranscrit sur plan. Des compétences en dessin sont donc nécessaires. De nos jours, ce travail s’effectue essentiellement sur ordinateur et il est donc indispensable de maîtriser  l’outil informatique.

Débouchés, salaire

Salaire du geometreLe géomètre peut travailler en libéral et ouvrir un cabinet. Dans ce cas, ses clients sont divers, il peut s’agir de particuliers, de collectivités locales ou d’administrations. Il est alors amené à répondre à des appels d’offres, ce qui nécessite une charge de travail supplémentaire. Autre débouché possible, une fois diplômé, le géomètre peut exercer dans une administration, dans un bureau d’études, pour des entreprises de travaux publics ou des sociétés d’autoroutes. De nombreuses entreprises publiques font également appel aux géomètres comme la SNCF lors de la construction de lignes ferroviaires mais également la RATP ou EDF pour l’implantation de ses lignes à haute tension. Généralement, un jeune diplômé en début de carrière émarge à 2 400€ brut, ses émoluments varient ensuite avec l’ancienneté. En libéral, bien entendu, les revenus varient selon l’activité.

Retrouvez cette fiche métier sur : www.onisep.fr