Millénium, le fameux roman du journaliste suédois Stieg Larsson s'est vendu à plus de six millions d'exemplaires dans le monde (plus de six mille par jour). Une chose est sûre, Millénium 4, dont l’action ne se déroule plus en Suède comme les précédents volumes mais sur une île au Nord du Canada, ne sera jamais achevé car son auteur, Stieg Larsson est brutalement décédé. Seules les deux cent premières pages existent dans son ordinateur portable mais un imbroglio juridique concernant ses droits de succession risque de compromettre sa publication en laissant les lecteurs sur leur faim :

Millenium 3Stieg Larsson était un journaliste politique au discours plutôt engagé. Il organisait des conférences pour combattre les idées d'extrême droite. Afin de protéger sa compagne, Eva Gabrielsson, qui aurait participé à la rédaction du roman, d'éventuelles représailles de groupes extrémistes, ils avaient décidé de ne pas se marier et d'avoir le minimum de liens officiels.
L'auteur décédé, cette protection se retourne contre elle car n'étant citée nulle part, elle ne peut prétendre à la succession de son ami. Etant en possession de l'ordinateur portable de l'auteur et donc du début de Millenium 4, elle les utilise aujourd'hui comme moyen de pression afin de faire valoir ses droits face aux héritiers de Stieg Larsson (ses parents). Toute tentative d’accord entre Eva Gabrielsson et les héritiers de l’écrivain sur l’hypothétique publication du manuscrit et les droits d’auteur ont échoué jusqu’à présent. En octobre dernier, le père de l’écrivain avait annoncé que le manuscrit ne serait pas publié.