Avant d’acheter sur Internet, vous devez prendre quelques précautions. Elles suffisent bien souvent à détecter les sites opportunistes qui envahissent la toile.

utiliser le commerce électroniqueAvant d’acheter, vérifiez la probité des propriétaires du site Internet : faites une recherche de son URL sur Google, et si vous ne trouvez rien, méfiance ! Vérifiez les coordonnées en envoyant un mail ou en téléphonant. Selon la loi sur la confiance dans l'économie numérique du 21 juin 2004, les commerçants doivent indiquer dans l'offre de vente les coordonnées du service « clientèle ». Si le siège de l’entreprise est situé en France, si elle y développe une activité de démarchage spécifique, si l’adresse se termine par .fr, vous êtes protégé par la législation française (avec notamment un droit de rétractation de sept jours). La plupart du temps, vous serez alors en mesure de suivre votre commande en direct en passant par le site marchand.

Dans le cas contraire, vous n’aurez recours qu’aux autorités du pays où se trouve le siège de l’entreprise. Lisez soigneusement les conditions de vente et vérifiez la confidentialité des informations que vous pourriez transmettre (surtout s’il s’agit de coordonnées bancaires).

Pour mieux protéger les consommateurs, l’Europe prévoit d’élaborer directive « commerce électronique » qui devrait à terme permettre des recours lorsque le siège de l’entreprise abusive est situé dans un des pays de la communauté européenne.Renée Lauster pour Plus-Shopping