Comment faire du neuf avec les incontournables de la mode branchée ? Avec la réédition de la ligne LM Vintage, Longchamp parie sur la fidélité de ses fashion-victims qui de mères en filles collectionnent ce classique BC-BG.

Longchamp collection sacs LM vintage

En 1948, au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, Jean Cassegrain, maroquinier, fonde la marque Longchamp. A l'origine, ses créations habillent les pipes des soldats de troupes alliers d'une gaine de cuir. L'objet est ainsi transformé en pièce luxueuse collectionnée par les amateurs. Très tôt, la marque s'exporte, les pipes étant vendues dans les magasins PX approvisionnant les bases américaines à travers le monde. Présente dans les aéroports au début dès les années 60 ainsi qu'au Japon et en Asie, Longchamp ouvre sa première boutique à Hong-Kong en 1979. Ce n'est qu'en 1988 que s'ouvrira la première boutique française de la rue Saint-Honoré.

Sacs LM vernis Longchamp

Dans les années 1970, Longchamp s'impose dans l'accessoire de mode : petite maroquinerie, bagages et maroquinerie haut de gamme complètent naturellement son catalogue. La ligne LM, coupé dans un cuir imprimé marron et beige séduit alors les tenants de la mode internationale. Les lancements du sac Veau Foulonné au grain naturel (1980) et la collection Derby puis en 1993, la gamme Roseau et le sac Le Pliage devenu best-seller confirment la success-story. Descendant de l'Xtra-bag, bagage d'appoint ultra-léger, Le Pliage se plie et se déplie à volonté. Conçu en toile de nylon ou cuir de Russie, décliné dans de nombreux formats et coloris, il s'est vendu à 12 millions d'exemplaires.

Longchamp Collection Moerman

Pour ces soixante ans, Longchamp a convié l'artiste belge Jean-Luc Moerman à revisiter les peaux de la maroquinerie. C'est tout naturellement que la maison Longchamp et l'artiste se sont rejoints autour de l'art du tatouage, ce dessin gravé dans la peau, source d'inspiration pour le maroquinier. L'artiste y révèle ce que lui inspire cette matière vibrante et sensuelle qu'est le cuir. Il crée pour la collection  Moerman Original 60 oeuvres uniques sérigraphiées et fabriquées en édition limité. Les formes oragniques créées par Jean-Luc Moerman sont inspirées de sa libre réinterprétation du motif LM originel. Pour la série Moerman Edition, l'artiste a envahi et déployé le motif « LM » Longchamp à la manière d'un tatouage. Deux modèles sont disponibles (shopping et porté main).

Autre initiative, la réédition du LM Verni en déclinaison plus actuelle de la ligne LM originale devrait satisfaire les nostalgiques de la mode vintage. La ligne LM vintage moka est la reproduction exacte de la ligne LM originale.
Renée Lauster pour Plus-Shopping