Amadou & Mariam avec Manu Chao - Sénégal Fast Food

Amadou Bagayoko et Mariam Doumbia se sont rencontrés en 1977 à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako. Amadou était guitariste pour les Ambassadeurs du Motel de Bamako, l’une des meilleures formations d’Afrique de l’Ouest dans les années 70, tandis que Mariam chantait depuis longtemps dans les mariages et d’autres festivals traditionnels maliens. En 1980, ils donnent leur premier concert en tant que duo et s’installent à la fin des années 80 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, où ils réalisent leurs premiers enregistrements. Ces derniers, sortis à cette époque sous forme de cassettes, ont été remastérisés et réédités par Because Music dans le coffret  "1990-1995: L’Intégrale des Années Maliennes".

Vers la fin des années 90, le duo alors sans cesse entre Bamako et Paris,  signe un contrat avec Universal et sort les albums 'Sou Ni Ti' (1998), 'Tje ni Mousso' (1999) et 'Wati' (2002).  Vient ensuite la rencontre avec Manu Chao, qui tombe amoureux de leur musique et participe à ‘Dimanche à Bamako’ (1ère sortie du label Because Music), à la fois en tant que producteur et collaborateur à l’influence déterminante.


Amadou & Mariam, bande annonce interview Welcome to Mali

Welcome To Mali’ n’aurait probablement pas pu voir le jour sans le succès de ‘Dimanche à Bamako’, un disque qui a ouvert en grand les horizons du duo, lui permettant de rencontrer d’autres musiciens et de travailler avec eux par le biais de projets tels que Africa Express de Damon Albarn. Comme l’explique Amadou : ''Partager des sons et des idées avec d’autres musiciens et trouver de nouveaux moyens de s’exprimer, c’est ce qu’il y a de plus passionnant dans ce métier. Cet album est le fruit de ces rencontres et opportunités. Il s’inscrit dans la lignée de ce que nous faisons depuis longtemps, tout en marquant aussi une évolution. ‘Welcome To Mali’ est en quelque sorte la rencontre entre nos origines et  nos aspirations futures.''

Welcome to Mali pochette disque

Deux orientations différentes mais complémentaires, qui sont parfaitement illustrées dans les deux morceaux réalisés avec la participation de Damon Albarn : ‘Ce n’est pas bon’, qui évoque les précédents titres du groupe, et  ‘Sabali’, un premier single qui sonne en revanche comme aucun autre,  savant cocktail entre les claviers éthérés de Damon Albarn, la voix lancinante de Mariam et ce feeling africain intemporel.

Les voix d’Amadou et du rappeur somalien K'Naan se mêlent avec brio dans une ''collaboration originale entre artistes de l’Afrique de l’Ouest et de l’Est'', sans oublier également la participation de Keziah Jones et de notre célèbre et talentueux Mathieu Chedid national.

Autre article : Amadou et Mariam Welcome to Mali
Télécharger le remix d'Amadou et Mariam par MO DJ (89 Mo)

Vik Flash pour Plus-Shopping