La saison estivale et ses journées à la plage, à se dorer au soleil… ça donne envie, on y pense et on attend ça presque toute l’année ; mais le soleil comporte aussi des risques, notamment pour votre peau. Et comme il existe différents types de peau, nous ne réagissons pas tous de la même manière, en d’autres termes : nous ne sommes pas égaux face au soleil. Cela peut paraitre injuste mais c’est ainsi. Alors autant préserver son capital soleil au maximum afin de limiter les risques de cancer ou tout simplement le vieillissement cutané car le soleil participe en effet et de façon non négligeable au vieillissement accéléré de votre peau.

Mais votre type de peau influe également sur la façon dont vous réagissez. Ainsi, une peau claire, réagira plus rapidement au soleil et vous attraperez un coup de soleil en un temps limité, alors qu’une peau mixte sera plus résistante. Cela vient du type de pigmentation de votre peau, c'est-à-dire du type de mélanine qu’elle renferme et donc de sa capacité à absorber ou non les rayonnements nocifs.

Les rayonnements UVA agissent fortement sur le vieillissement de la peau, car ces rayons parviennent à pénétrer votre peau en profondeur et provoquent la production de radicaux libres. Cette production demeure contrôlée tant que l’exposition au soleil est modérée. Mais en cas d’excès, les radicaux libres agressent l’ADN et participent ainsi à l’accélération du vieillissement cutané en rendant la peau sèche et moins souple. Des rides apparaitront également de manière prématurée.

préparer son bronzagePour éviter ces désagréments et aider votre organisme à gérer de radicaux libres, c’est à dire à capter ces radicaux libres, à les désactiver, des solutions existent. Il s’agit plus précisément des produits à base de béta carotène, de lutéine et de lycopène qui sont des pigments d’origine végétale donnant leur couleur entre autres aux carottes, tomates et pastèques. En consommant ces nutriments, vous allez non seulement retarder le vieillissement de votre peau dû à l’exposition solaire mais vous allez aussi réduire les risques de développer un cancer cutané. De plus, ces pigments vous permettront de préparer votre peau au soleil et ainsi de bénéficier d’un bronzage prolongé. Il est généralement recommandé d’associer à ces pigments des anti-oxydants tels que le sélénium ou la vitamine E.

Votre alimentation est donc primordiale pour préparer votre peau au soleil. Sachez qu’il existe également des huiles qui vont permettre à votre peau de conserver sa  souplesse et d’éviter la déshydratation.

  1. Ainsi, l’huile de colza est conseillée pour les peaux normales et mixtes car elle est très pauvre en acide gras, néfastes pour le cœur et les vaisseaux et très riche en oméga 3 et acide linoléique qui limite l’apparition prématurée des rides et le relâchement de la peau. L’huile de colza contient en outre de la vitamine E, à l’action anti-oxydante.
  2. L’huile de lin est elle fortement recommandée pour les peaux sèches car elle contient plus de 60% d’acides gras polyinsaturés, dont là encore l’acide linoléique.

Et pour ceux qui ne veulent pas se compliquer la vie, ne vous inquiétez pas car des laboratoires ont conçu des compléments alimentaires réunissant tous ces produits en une seule gélule. Vous pourrez ainsi préparer votre peau au soleil avant de partir en vacances et conserver votre souplesse cutanée avec de l’huile de colza si vous avez une peau normale ou mixte et avec de l’huile de lin si vous avez une peau sèche. Dans tous les cas, ces cures dites de préparation ne vous empêchent absolument pas, une fois à la plage, d’appliquer une protection solaire sous forme de lait ou de crème, bien au contraire, la protection à appliquer directement sur la peau reste indispensable ! Choisissez une crème adaptée à votre peau avec un indice de protection élevé et anti-UVA pour réduire les effets néfastes du soleil.

Pour préparer votre peau au soleil, procurez-vous un complément alimentaire du type oenobiol solaire, disponible sur le site www.pharmidea.fr

Kévin Labbé pour Plus-Shopping