Vous souffrez d’une douleur au genou ou au coude ? C’est probablement une tendinite, c’est-à-dire une inflammation des tendons qui peut être plus ou moins intense et avoir des conséquences sur vos gestes quotidiens. Mais comment apparaissent les tendinites ?

Une tendinite est l'inflammation du tendon. Une ténosynovite associe une tendinite à une inflammation de la synoviale, qui est la gaine qui entoure l'articulation. Les ténosynovites s'observent surtout au poignet et à la cheville.
Une tendinite résulte d’une fatigue du tendon, qui n’est ni plus ni moins que l’intermédiaire entre le muscle et l’articulation, c’est donc grâce au tendon que la force des muscles est transmise aux ensembles osseux. Constitué majoritairement à base de collagène, leur structure en faisceaux de fibres de collagène, fait que le tendon possède une résistance considérable au déchirement. Néanmoins, des mauvais gestes répétés et prolongés peuvent le fragiliser provoquant une déchirure voire une rupture. Cette fragilisation est due à l’inflammation des fibres. En conséquence, le tendon finit par frotter au lieu de coulisser proprement et les douleurs apparaissent.

Les sportifs sont évidemment les plus touchés par les tendinites, les cyclistes en particulier souffrent fréquemment de tendinites au genou, tandis que les joueurs de tennis sont victimes de tendinites au coude, également appelée tennis-elbow. Néanmoins, les sportifs souffrant de tendinites sont victimes de leurs propres erreurs comme un entrainement excessif, un manque d’échauffement, un geste répété de manière prolongée, un mauvais geste technique, un équipement qui n’est pas adapté ou mal réglé. De même, il est important d’avoir une alimentation équilibrée et de boire suffisamment car la déshydratation est aussi l’une des causes d’une tendinite. Mais d’autres activités peuvent également provoquer des tendinites, ainsi une longue marche, du jardinage, le tricot ou un peu trop de temps passé sur un piano ou un clavier d’ordinateur sont autant d’activités qui peuvent aboutir sur une tendinite.

Les tendinites ne sont pas toutes aussi graves les unes que les autres, en fait, il existe trois types de tendinite : les tendinites de type I, II et III. Dans le premier type de tendinite, la douleur tend à disparaître avec l’échauffement, dans le deuxième type, la douleur non seulement se maintient mais elle devient de plus en plus grande durant l’effort. Enfin, la tendinite de type III est la plus grave et se fait ressentir même après l’effort, impliquant des difficultés dans les gestes quotidiens. Les tendinites touchent principalement genoux et coudes, mais aussi les hanches, épaules, omoplates, talon, chevilles, poignets, pouces, cuisses et ischio-jambiers.

Pour traiter une tendinite, l’immobilisation par contention est indispensable. il faut prendre du repos tout en évitant le repos complet car il ne ferait qu’empirer les choses en provoquant notamment une atrophie du muscle. Il est donc conseillé d’éviter les entrainements excessifs au profit de mouvements amples et passifs. En cas de difficultés, des anti-inflammatoires (la phytothérapie) pourront éventuellement participer à la guérison. Néanmoins, il est fortement conseillé d’agir en amont et de porter des coudières ou genouillères dès que les premières douleurs articulaires apparaissent. Cela supportera le tendon lors des gestes répétés.

Les coudières permettent de soulager le bras en cas de tendinite. Pour vous en procurer, rendez-vous sur Pharmidea



Jean Christophe pour Plus-Shopping