Une journée à la montagne, pour qu’elle soit réussie, elle se prépare. Il faut en particulier penser à prendre tout l’équipement nécessaire en cas d’accident, car les premiers soins sont des gestes qui peuvent sauver une vie. Alors avant de partir en randonnée ou pour une journée de ski, il faut veiller à ne rien oublier et à avoir les bons reflexes. Mais quelle attitude adopter en cas d’accident en montagne ?

Quand on part en montagne, on n’est jamais trop prudent, c’est pourquoi, avant même de partir, il faut commencer par vérifier la météo et ne pas hésiter à annuler ou à remettre à une prochaine fois la randonnée si les conditions climatiques sont mauvaises. Ensuite, il faut prévenir un proche de l’endroit où l’on se rend et bien sûr prendre avec soi du matériel adapté et de qualité. Si vous êtes à l’étranger, il est fortement conseillé de souscrire à une assurance rapatriement afin d’éviter les surcoûts car la prise en charge des secours n’est pas partout gratuite, pensez-y !

Parmi les objets à ne pas oublier, on trouve un téléphone portable, qui peut être très avantageux à condition qu’il soit utilisable, c’est-à-dire, chargé et accessible. Il faut également inclure dans son sac du matériel de secourisme ou matériel d’urgence, c’est-à-dire une trousse de premiers secours avec bandes, couvertures de survie, désinfectants, etc… Si possible, on prendra également avec soi une balise de détresse et un GPS. Il faut également assimiler la procédure d’alerte.

Si un accident se produit, il faut évidemment prendre grand soin du blessé et le mettre dans un endroit sécurisé, dégagé afin de lui donner les premiers soins et de tenter de donner un premier diagnostic. Néanmoins, si vous avez des doutes sur son état, en particulier s’il ne semble pas être transportable, il est alors préférable de ne pas le déplacer, mais il est impératif de le tenir au chaud, avec une couverture de survie notamment, de le rassurer et d’appeler les secours.

Lorsqu’on appelle les secours, il faut, dans la mesure du possible, garder son calme et se limiter aux informations utiles, il faut donc transmettre de manière claire et audible son numéro de téléphone et sa localisation précise (d’où l’utilité d’un GPS, mais une description précise de l’endroit sera déjà une aide non-négligeable). Il faut ensuite décrire l’accident et le nombre de personnes touchées ainsi que l’état dans lequel ils se trouvent actuellement, et les premiers soins qui ont été donnés. Avant de raccrocher, assurez-vous que les informations ont été correctement transmises et reçues. Pour faciliter les recherches, donnez la couleur des vêtements et des sacs des différents randonneurs présents.

Si vous n’avez pas de téléphone, il faut alors envoyer deux personnes au minimum à la recherche de secours et si c’est possible, une autre personne restera avec la victime pour ne pas la laisser seule. Si le groupe est trop restreint, il faut alors s’assurer que la victime est correctement couverte, et étaler les affaires aux alentours pour que l’endroit soit repérable plus facilement. Si l’on croise quelqu’un sur son chemin, ce sera alors l’occasion de se diviser pour revenir vers la victime tandis que l’alerte sera donnée.

Il n’y a alors plus qu’à attendre les secours qui viendront à pied ou en hélicoptère selon les possibilités.

Emmenez systématiquement avec vous du materiel urgence pour pouvoir réagir en cas d'accident. Des produits adaptés sont disponibles sur Pharmidea.fr
montagne, parapharmacie en ligne

Jean Christophe pour Plus-Shopping