Le cholestérol correspond à un certain type de gras, élaboré par le foie ou d’origine alimentaire, présent dans les œufs, les produits laitiers et la viande, bref tout ce qui est d’origine animale. Il n’y a en effet pas de cholestérol dans les aliments d’origine végétale. Néanmoins, le taux de cholestérol augmente avec la consommation d’huile de coco et de palme ainsi qu’avec les graisses animales. Voyons donc en détail quels aliments augmentent le cholestérol.

Un taux élevé de cholestérol étant nocif pour la santé, il est bon de savoir quels aliments vont pousser à la hausse son cholestérol, car cela peut éviter certains accidents. En effet, un taux de cholestérol élevé se traduit par un surplus dans le sang qui va se déposer dans les artères et, à terme, en obturer certaines. Dans le cas où il s’agit d’une artère irriguant le cœur, cela peut donc provoquer l’infarctus du myocarde  (crise cardiaque) et s’il s’agit d’une artère irriguant le cerveau, c’est l’accident vasculaire cérébral.

les aliments anti cholesterolAfin d’éviter ce type d’accident, il faut donc limiter voire éviter les graisses saturées. Ainsi, la consommation de produits laitiers comme le lait, qu’il soit demi-écrémé, entier ou concentré et le beurre, les fromages sont à réduire. De même les viandes telles que le porc, le bœuf, le mouton, l’agneau et l’oie sont également déconseillées, car elles augmentent elles aussi le cholestérol. Les viandes blanches, poulet, lapin, veau sont moins nocives pour la santé. Toujours au niveau de la viande, certaines parties sont à proscrire, les abats en particulier. De manière générale, la charcuterie est également à éviter ainsi que certaines huiles végétales, c’est-à-dire l’huile de palme, de coco. Evidemment, les frites et les chips en particulier et tous les plats frits, toutes les fritures en général ont une sérieuse influence sur le taux de cholestérol. D’origine animale, les jaunes œufs provoquent également une augmentation du cholestérol. Quant au fromage, on peut en manger mais avec modération en limitant sa consommation à deux fois par semaine. En ce qui concerne les desserts, il est préférable d’éviter les pâtisseries et viennoiseries ainsi que les glaces et biscuits. Enfin, mauvaise nouvelle pour les amoureux du chocolat car celui-ci augmente également le cholestérol.

Si vous pensez que cela représente des restrictions, vous vous méprenez car il existe de nombreux aliments, à l’opposé, qui vont vous aider à maintenir un taux de cholestérol normal. Ainsi, vous pouvez manger sans modération du poisson, des légumes cuits à la vapeur, des pommes de terre cuites au four, des bouillons, des fruits, des sorbets et utiliser de l’huile de maïs, de sésame, d’arachide, de soja, de colza, d’olive ou de tournesol. En fait, vous avez carte blanche sur tous les aliments riches en acides gras oméga 3 qu’on trouve principalement dans le poisson et dans les aliments d’origine végétale. Le lait, à condition qu’il soit écrémé, est autorisé, vous pouvez donc également savourer des crêpes et des céréales avec du lait qui est peu gras.

La nourriture influence donc grandement le cholestérol, mais elle n’est pas la seule : une activité physique régulière participe aussi et de manière non négligeable à limiter les risques cardiovasculaires et maintenir un taux convenable de cholestérol. Il suffit pour cela de marcher pendant 30 minutes, tous les jours, par exemple.

Les tryglycerides cholesterol permettent de contrer l'augmentation du taux de cholesterol (voir www.pharmidea.fr pour en savoir plus )

Jean Christophe pour Plus-Shopping