La randonnée est un excellent exercice mais qui peut faire horriblement souffrir les pieds si on ne prend pas quelques précautions au préalable. Les pieds sont en effet la partie du corps la plus exposée lors d’une marche, il faut donc les bichonner pour éviter toute douleur qui ne ferait que gâcher la randonnée. Voilà donc 3 astuces pour protéger vos pieds.

Le premier ennemi du marcheur, lors d’une randonnée, c’est l’ampoule. Elles apparaissent suite à un frottement prolongé du pied dans la chaussure. Pour les éviter, c’est très simple, il suffit de choisir une bonne paire de chaussures de randonnée, à la bonne taille, pas trop petite. Pour vérifier que les chaussures ne sont pas trop petites, il suffit de les enfiler et de se mettre sur un plan incliné, ou sur la pointe des pieds : si vos orteils touchent le bout de la chaussure, essayez une pointure au dessus. Le moment idéal pour essayer des chaussures est la fin d‘après midi, car c’est à ce moment que les pieds enflent. Il faut donc que le pied soit maintenu correctement dans la chaussure. Pour ce faire, il est recommandé d’enfiler ses chaussures au moins 15 minutes avant le départ de la randonnée, et de ne pas hésiter à resserrer les lacets durant la marche, surtout lors de la descente afin de bien maintenir le pied et la cheville. Les frottements seront largement minimisés et les ampoules n’apparaitront pas. Pour vous en assurer, portez des chaussettes adaptées, sèches, spécialement conçues pour la randonnée et appliquez une crème qui prépare la peau du pied, plus efficace que le talc. Enfin pour éviter les ampoules aux zones de friction, appliquez un pansement hydrocolloide avant le départ.

Rando choisir ses chaussuresUn autre problème pour les randonneurs est la transpiration excessive : les pieds se retrouvent alors humides et sont le lieu privilégié des bactéries. Peuvent alors apparaître mycoses et champignons. Pour éviter tous ces problèmes, il suffit de bien laver ses pieds en ne lésinant pas sur les orteils ainsi que sur la plante des pieds, et après la douche, bien sécher les pieds entiers, en particuliers entre les doigts de pied car c’est ici que se logent les mycoses. Là encore, une bonne paire de chaussettes vous évitera bien des ennuis, à condition qu’elle ne soit pas en nylon ou en fibre synthétique. N’hésitez pas à prendre une deuxième paire de chaussettes qui vous servira de rechange au cas où la première paire serait humide avant la fin de la journée. Un talc antitranspirant peut être utile sur les pieds, à l’intérieur des chaussettes, et un spray assainissant à vaporiser dans les chaussures en cas de forte transpiration. Une pommade antifongique limitera également l’apparition de champignons, demandez conseils à votre médecin.

Enfin, les ongles des pieds sont également le lieu de douleurs avec en particulier les ongles incarnés. Avant une marche, coupez-vous les ongles. Pour éviter d’avoir des ongles incarnés, il ne faut pas couper les ongles trop courts. La chair autour de l’ongle enfle, s’infecte, dans ce cas il vaut mieux consulter un médecin mais vous pouvez commencer par prendre un bain de pieds avec de l’eau et du sel ou un savon antibactérien, puis insérer un coton sous l’ongle afin de lui redonner la bonne direction pour sa croissance. Il faut néanmoins changer le coton tous les jours, une à deux fois.

Une semelle pour chaussure adaptée à votre morphologie permet une marche plus confortable et protège vos pieds. Des produits adaptés sont disponibles sur www.pharmidea.fr

Jean Christophe pour Plus-Shopping