Zone atterrissage phoenix mars

La sonde Phoenix qui s'est posée en mai 2008 sur le pôle de Mars, près de sa calotte glaciaire, a détecté grâce à un appareil laser conçu par l'Agence Spatiale Canadienne, une couche de nuages à 4000 mètres d'altitude qui produit de la neige. L'observation continue pour savoir si la neige fond ou non avant de toucher le sol de la planète.

L' appareil laser en question, développé pour étudier les interactions entre l'atmosphère et le sol martien a aussi permis de déterminer qu'il y a eu par le passé des réactions chimiques entre de l'eau et les minéraux. La NASA émet l'hypothèse qu'il pourrait y avoir du calcaire ou de l'argile, minéraux qui se forment en présence d'eau.

Vik Flash pour Plus-Shopping